Un sketchnote pour découvrir ce nouveau réseau social qui fait beaucoup parler de lui. Quand on a dépassé les 25 ans, on n'y comprend rien et on se dit que, vraiment, ce n'est pas pour nous. Ensuite, on réalise que Snapchat a révolutionné le contenu, comme Twitter avec ses 140 caractères. Rien que pour comprendre le phénomène, il est urgent de s'intéresser à Snpachat !

Vu de très loin ...

Snapchat, c'est une messagerie éphémère qui permet aux ados et jeunes adultes d'envoyer des photos ultra humoristiques qui ne laisseront pas de traces pour les employeurs au moment de chercher un job. Pas de trace sur Google, ni sur Facebook envahi par les marques et les adultes. 

A prendre avec modération quand même car il est toujours possible d'enregistrer un snap (terminologie pour photo et vidéo).

Bref, éphémère, rigolo donc pas sérieux avec une interface et navigation incompréhensible. L'affaire est réglée : réservé au moins de 25 ans !

Vu de loin ...

Les chiffres s'emballent totalement : c'est une des apps les plus téléchargées. 10 milliards de snaps par jour. La presse s'installe sous forme de magazines revus et corrigés pour les jeunes (Discover) dont Le Monde. L'application prend ses lettres de noblesse et s'affiche Réseau Social.

Le terme de Story (ensemble de photos/vidéos) se généralise. Instagram copie. Et on retrouve même ce nouveau format dans la Story d'Eric et Quentin au Quotidien de Yann Barthès. 

Le contenu change : le format mais aussi le ton éditorial. Il y a bien un avant et après Snapchat.

Vu de près ...

Et bien, il faut commencer l'apprentissage. Tout est fait pour être perdu au début : format des snaps en mode portrait (alors que c'est le mode paysage qui est généralement utilisé); geste rapide sur l'écran avec un mouvement parfois horizontal, parfois vertical; des fonctionnalités qui n'ont même pas de menu (comme les fameuses Lenses ou effets spéciaux, où il faut appuyer longuement sur son visage).

Honnêtement, même avec un guide, il est difficile de s'approprier Snapchat tout seul. Notre conseil : ne pas hésitez à demander de l'aide à vos enfants ou vos collègues Génération Y qui l'utilisent avec une facilité déconcertante. Ce sera plus facile avec des rires en perspective.

Vu de très près ...

  • On s'amuse, c'est sûr !

Et qu'est-ce que cela fait du bien ! On finit par aimer les selfies, dont le visage initial disparaît sous les couches de filtres et de stickers ! On peut créer son avatar personnalisé très ressemblant grâce à l'app Bitmoji (article Mère et Fille 2.0 Gifs, Bitmoji, Friendmoji). Cet état d'esprit "Je ne me prends pas au sérieux" influe forcement sur la culture de la nouvelle génération et au delà quand elle rentre dans le monde des entreprises.

 

  • On apprend aussi !

Le côté ludique et décalé peut être intelligemment utilisé à des fins pédagogiques : la veille digitale de la semaine par exemple. On peut aussi découvrir le backstage de certains reporter-blogueurs qui nous font partager leurs rencontres de la journée ou les coulisses de la NASA ! Il y a un côté plus personnel qui s'article bien avec le contenu de sites ou comptes Twitter.

 

  • On vit ensemble !

Le fonctionnement des Stories est moins intrusif qu'une timeline classique d'un réseau social. On choisit ou non de les regarder. Mère et Fille 2.0 ne se suivent pas sur Facebook mais sur Snapchat (on peut cibler la visibilité à une personne, un groupe, ou tous ses "amis"). C'est une manière de se faire un coucou, de partager un moment de manière simple et en quelques secondes. Il y a eu le moment surréaliste où Père 2.0 a demandé "Il y a une nouvelle Story ?". Cela complète les échanges Skype quand vos enfants sont loin. Fille 2.0 est un peu scotchée parfois ! Elle se tient au courant quasi en temps réel de ce que fait sa proche tribu éclatée géographiquement.

 

  • On déguste l'info !

Les jeunes adorent l'info ! Cela peut paraître surprenant tellement on associe de stéréotypes à cette nouvelle génération. Et bien, les jeunes sont très gourmands d'information mais dans un mode différent :  régulièrement dans la journée quelques secondes à la fois (l'info-snacking). Les médias l'ont compris et proposent un nouveau format : "l'infographie vidéo", c'est le terme que j'utilise pour l'expliquer. C'est l'idée d'un format court, synthétique, visuel, qui mélange photos, typographies et vidéos. Et qui peut être compris sans le son (car lu dans le métro, sur le quai de la gare, tout le temps). 

Alors, convaincu ? Nous vous conseillons l'article du Blog du Modérateur pour découvrir le vocabulaire et les grandes fonctionnalités. Pour aller plus loin et avancer pas à pas, l'article de wikiHow est fait pour vous "Comment utiliser Snpachat en 58 étapes ?"

A bientôt sur Snapchat !

Vous voulez intégrer le sketchnote dans votre site ou blog ? 

Copier et coller ces quelques lignes HTML :

<div id="digitaltruelife_infographic"><a href="http://www.digitaltruelife.com/2016/12/snapchat-dessin-socialmedia.html" target="_blank"><img src="https://img.over-blog-kiwi.com/0/69/21/61/20170129/ob_74d846_snpachat-v2.jpg" /></a> </div> <div id="by_@SANDDELA">     <a href="http://www.digitaltruelife.com/2016/12/snapchat-dessin-socialmedia.html">#SNAPCHAT en 1 dessin (ou presque) !</a> by <a href="http://digitaltruelife.com">Mère et Fille 2.0</a></div>

Licence Creative Commons
Mère et Fille 2.0 de Sandrine Delage est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.digitaltruelife.com.

La vie digitale est formidable ! #TousConnectés

Tag(s) : #Le Web décrypté, #Tutoriels