Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mascotte de l'exposition Women & Girls in Tech Digital ladies & Allies x BNP Paribas  @sanddela Sandrine Delage

L'ENJEU : lorsque l'ordinateur individuel s'installe dans les foyers dans les années 80, le GEEK, adolescent asocial scotché aux jeux vidéos jour et nuit, fait son apparition et décourage les vocations féminines. Les métiers numériques semblent dédiés à une seule catégorie de la population, et cela a des conséquences dramatiques à la fois pour la société et l'économie toute entière.

 

1- LE CONSTAT : seulement 10% de femmes dans les formations informatiques pour rejoindre les métiers qui conçoivent les services et les infrastructures de notre vie digitale. 
Si on élargit le domaine informatique aux métiers du numérique (analyse de données, création de contenu adapté aux réseaux sociaux, marketing digital, ...) les femmes représentent seulement 25%.

Et le nombre de femmes décroît en France selon l’étude Gender Scan 2019, présentée au secrétaire d’État au numérique Cédric O en novembre 2019. Les effectifs féminins du secteur des technologies ont baissé de 11 % entre 2013 et 2018 alors que dans le même temps, ils ont progressé de 14 % dans l’Union Européenne.

Deux conséquences majeures : la pénurie de talents dans un contexte où le secteur du numérique comptera près de 200 000 postes non pourvus dès 2022 en France et l'amplification des stéréotypes véhiculés par l’Intelligence Artificielle, conçue et développée par 90% d'hommes.

2 - L'INTERGENERATIONNEL POUR DEPASSER LES STEREOTYPES , ON L'A VECU ET ON Y CROIT 

Le blog Mère et Fille 2.0 oeuvre depuis 2013 pour démystifier le digital au travers de deux regards croisés de deux générations. C'est une évidence aujourd'hui de mettre le blog au service de la mobilisation pour plus de femmes dans les métiers du numérique, en partageant notre expérience de 6 ans sur l'intergénérationnel comme levier d'action.

Pour les lecteurs qui ne nous connaissent pas encore, voici notre histoire commune  :

Sandrine Delage @sanddela Blog Mère et Fille 2.0

Mère 2.0 : "Informaticienne de formation, j'ai suivi l'usage des nouvelles technologies de ma fille adolescente sans en comprendre les codes. C'était même un sujet d'affrontement car je ne voyais pas du tout l'intérêt de passer des heures sur Facebook alors qu'elle avait le Bac à préparer ! 

Lasse de nos conflits, j'ai essayé de comprendre et elle est devenue mon "mentor". Elle m'a accompagnée et encouragée pour mon premier post du réseau social d'entreprise et est devenue fière de moi ! Cela m'a donné des ailes pour découvrir Twitter, créer le blog pour partager nos découvertes mutuelles sur le numérique et finalement changer de job ! Je m'occupe aujourd'hui de conduite du changement notamment de la culture digitale. Chacun peut devenir acteur de sa propre transformation par l'accès d'outils et de connaissances partagées par des communautés d'explorateurs de tous domaines."

Noémie Delage Blog Mère et Fille 2.0

Fille 2.0 "Adolescente addict à Facebook au lycée, j'ai commencé mes études par la philosophie pour terminer par l'obtention d'un Master 2 de Marketing Digital début 2019! Aujourd'hui, je cherche à concilier ma passion de l'Art (Master 1 de médiation culturelle ICART) avec mes connaissances digitales. Car la Tech pour moi est avant tout un outil, qui donne la possibilité de rendre accessible des connaissances et des émotions moins évidentes comme l'Art contemporain par exemple.

Génération Y, j’utilisais les réseaux sociaux sans me prendre la tête, dans un contexte ludique et personnel. Mais en entreprise, j'ai découvert une approche complètement différente : la possibilité de raconter une narration, de me connecter avec de nouveaux cercles d'intérêt et de développer mes idées. Le blog et mes expériences en entreprise m'ont donné envie d'en savoir plus, d'où ma spécialisation dans le domaine du marketing digital alors que je suis littéraire au départ."

POURQUOI L'INTERGENERATIONNEL ?

undefined
Reverse mentoring PWNParis - Mère et Fille 2.0

L'intergénérationnel est l'échange et le partage croisé entre plusieurs générations. Il est porteur de richesse pour chacun. Il a toujours existé au sein des familles mais généralement dans la transmission des parents vers les enfants. ​​

Le digital a tout bouleversé puisque ce sont les les jeunes qui ont appris naturellement les nouveaux usages et outils et ont acquis des connaissances que n'avaient pas leurs ainés. Retour sur trois axes :

1️⃣L'INTERGENERATIONNEL FAIT EVOLUER LES MODELES DE PENSEE 
Mère 2.0 : " Je pensais savoir ce qui était bien pour ma fille avec la lecture d'un monde qui était celui que je connaissais. J'étais l'adulte qui savait. Après des mois de guerre sur son usage des réseaux sociaux, j'ai compris grâce à elle que ces nouveaux outils avaient développé la culture de proximité et d'entraide avec le lien d'une tribu toujours avec elle. Cette culture était en fait plus proche de moi que la compétition pour atteindre des objectifs individuels, culture transmise dès l'école en France. C'est elle qui savait. L'inverse de mes croyances. Aujourd'hui, j'accepte que je ne sais pas sans ressentir d'insécurité et cela m'aide beaucoup à progresser dans mon travail. "
Fille 2.0 : " Si pour ma mère, notre échange lui a permis de découvrir et comprendre l'univers digital, grâce à elle, j'ai pu l'approfondir. Je n'avais pas conscience que mon utilisation instinctive des réseaux sociaux était une révolution pour la génération de mes parents. Qu'il y a eu véritablement un avant / après suite à l'apparition des réseaux sociaux et des outils Web 2.0 qui ont ouvert la possibilité pour chacun de contribuer. Les usages personnels sont pratiques mais pas forcement sains : il faut aussi protéger son identité digitale. Je me suis intéressée à qui est vraiment Amazon, Google
... qui impactent notre société avec leurs algorithmes. Comprendre le contexte, pas seulement poster une photo de soirée sur Instagram. Le digital, c'est le pouvoir maintenant."

2️⃣ L'INTERGENERATIONNEL FAVORISE L'APPRENTISSAGE
Fille 2.0 : "Ma mère m'a apporté une autre perception du digital au travers d'usages professionnels, et l'envie d'aller plus loin que la partie visible de l'iceberg : comment faire un site, la personnalisation, la compréhension des Data ... J'ai compris la valeur de ce que je maitrise instinctivement ! Par exemple, je maitrise le Community Management à merveille car j'adore faire des stories, et aujourd'hui c'est quelque chose que je peux valoriser professionnellement.
Autre exemple, j'utilisais seulement les réseaux sociaux comme lien avec mes proches. Voir ma mère utiliser Twitter pour échanger avec ses pairs m'a permis d'élargir ma vision.
Depuis je me permets de rentrer en contact avec des artistes que j'admire; certains ne me répondent pas mais j'ai rencontré un photographe qui habite à une rue de chez moi et avec qui je bois souvent le thé maintenant, grâce à un message sur Instagram.
Les échanges avec ma mère ont ouvert ma vision du champ des possibles, à valoriser des compétences en tant que génération Y et c'est une véritable force. La complémentarité des générations apporte beaucoup de richesse et j'aime la retrouver dans mes échanges dans  l'entreprise.
Mère 2.0 : " Les émotions en particulier positives favorisent l'apprentissage. Transformer notre conflit mère et fille en un espace de discussion a été un des moments les plus riches pour moi, à la fois dans notre relation mais aussi dans l'acquisition commune de nouvelles connaissances. Je me souviens parfaitement de nos moments d'échanges sur le Hashtag ou l'univers du Geek. J'ai ressenti beaucoup de fierté de découvrir son cheminement à elle, par exemple son niveau de réflexion sur les impacts du Big Data dès 2015. Elle avait déjà tout compris alors que c'était très nouveau pour le grand public."

3️⃣ L'INTERGENERATIONNEL EST TRANSFORMANT : IL OUVRE LE CHAMP DES POSSIBLES

Mère 2.0 : "J'ai changé de job ! En écrivant les articles du blog, on a cherché à être accessible et pédagogique. On a créé un ton simple en explorant l'univers de la photo et du dessin, avec des infographies dessinées qui sont devenues notre marque de fabrique. Cela m'a permis de développer de nouvelles compétences Je m'occupe aujourd'hui de formations et de conduite de changement vers une culture du numérique et de l'impact positif au travers l'intrapreneuriat. Dans mon travail, j'essaye d'être à l'écoute des stagiaires, alternants qui apportent beaucoup par leur point de vue différent. Je suis étonnée de la durée du blog : 6 ans déjà ! Pendant ses séjours à l'étranger, le blog a continué même si il a évolué. Il a créé une relation durable d'adulte à adulte entre nous et fait partie de notre identité."

Fille 2.0 : "J'ai changé d'études ! Aucun secteur n'échappe à la transformation digitale et les échanges avec ma mère m'ont sensibilisée à toutes ces problématiques. Grâce à mes études, j'ai compris pourquoi certains sites sont en première page de Google et comment cela impacte leur business. avant, je ne savais même pas qu'il y avait des pages sponsorisées. Autre exemple, l'Intelligence Artificielle que je percevais assez négativement après avoir lu Georges Orwell ou regardé trop de films de science fiction !

Désormais je comprends son usage en entreprise. C'est souvent un joli mot pour lever des fonds, et avant tout un outil qui ne va pas nous remplacer : il y a un gouffre entre l'imaginaire et la réalité.
Ces études m'ont permis de sortir d'une certaine forme de naïveté, à l'image de la caverne de Platon et c'est surtout une carte professionnelle supplémentaire. Car ma génération apporte l'instinct, une nouvelle façon de réfléchir sur les projets d'entreprise en étant plus focalisé sur les usages.

Si mère et fille, nous avons chacune élargi notre univers digital, nous avons collectivement progressé ensemble sur notre perception de la Tech. De l'enthousiasme un peu primaire sur les nouveautés technologiques, nous avons pris du recul pour interroger le sens et l'intérêt avec des sujets plus larges que les outils."

  3 - ET APRES ? DES ATELIERS WOMEN & GIRLS in TECH  à démultiplier dans les entreprises

Aurelie Jean - Exposition Women & Girls in Tech - Céline Pernot-Burlet Eric Thienot Sandrine Delage
Aurelie Jean - Exposition Women & Girls in Tech - Céline Pernot-Burlet Eric Thienot Sandrine Delage

Un des freins pour les jeunes filles vers des métiers du numérique serait leurs mères elles mêmes : elles décourageraient leurs filles d'un monde trop masculin (étude citée pendant le Women's Forum Global Meeting à Paris).

Pourquoi ne pas créer des espaces intergénérationnels de découverte de ces métiers pour agir à la fois sur deux générations ?

Avec des collaborateurs de BNP Paribas engagés, Mère 2.0 a créé avec ses complices Valérie, Agnès, Silvia et Caroline, un collectif interne dans l'entreprise, en relais des actions de l’association Digital Ladies & Allies.

Comme action, nous avons lancé le 11 décembre 2019 à Paris, Nantes, (Marseille prochainement) une soirée ludique, qui a réunit 2 générations, pour donner envie aux collaboratrices (et 20% de collaborateursde bénéficier des parcours de formation digitale disponibles chez BNP Paribas, et aux jeunes filles de comprendre les multiples métiers du numérique.

Avec 3 moments forts :

  • #Partager : expérience en binôme de découverte du code organisée par Simplon,
  • #Agir : échanges des responsables RH de l'entreprise  avec les collaboratrices pour mieux comprendre les possibilités de formation et de reconversion; et des associations avec les plus jeunes pour décrypter les métiers et les parcours de formation possibles,
  • #Découvrir : une exposition de sketchnotes avec une narration et un vocabulaire qui s'adresse aux femmes pour découvrir des rôles modèles féminins et des métiers du numérique.
Photos Geoffroy Lasne - Women & Girls in Tech Digital ladies & Allies x BNP Paribas

Photos Geoffroy Lasne - Women & Girls in Tech Digital ladies & Allies x BNP Paribas

Cet événement a permis de démystifier le numérique auprès des collaboratrices et des jeunes filles (leurs filles, nièces, proches ...) et a suscité beaucoup de sourires partagés.

Pour notre collectif, l'objectif est maintenant de répliquer cet évènement à la fois en interne de l'entreprise mais également dans d'autres entreprises. Nous avons conçu un kit de réplication avec une trentaine de sketchnotes en Créative Commons, c'est à dire libre de droit sans usage commercial (en français et en anglais).

Un grand merci à tous ceux qui ont participé pour rendre cet évènement possible !

La vie digitale est formidable ! #TousConnectés

Tag(s) : #WomenInTech, #Sketchnote