Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#WomenInTech a été un fil conducteur de cette nouvelle édition : gouvernement, associations, entreprises, médias se sont mobilisés pour valoriser et encourager la présence des femmes dans la construction de la vie numérique. La parité permettrait d'éviter les biais des algorithmes développés aujourd'hui par environ 75 % d'hommes. Avec des emplois à la clé pour tous : 2 millions d'emplois liés à la Tech ne seraient pas pourvus en 2025 aux Etats-Unis et environ 200 mille en France.

Voici les propositions des différents acteurs, qui loin d'être en opposition, présentent au contraire un maillage complémentaire :

1️⃣  Digital Ladies & Allies a présenté les 150 actions concrètes du Livre Blanc remis au gouvernement en mars dernier par la présidente de l'association Merete Buljo. Il a été réalisé grâce à la contribution de 150 experts, membres des Digital Ladies &Allies, et donne les clés pour s'engager à titre personnel ou collectif selon les possibilités de chacun.

Par exemple, une action simple pour les twittos est de valoriser le vendredi une personnalité qui incarne la diversité dans les domaines technologiques (femmes et hommes !) en utilisant le hashtag #FFWomenInTech, relayée par l'initiatrice de l'idée Emmanuelle Leneuf @FlashTweet.

Les Digital Ladies & Allies ont été reçus sur plusieurs stands de Vivatech, dont l'agora de BNP Paribas. L'association au côté des collaborateurs de BNP Paribas ont annoncé la naissance d'un collectif interne chez BNP Paribas, relai des actions de l'association dans l'entreprise. L'axe majeur de ce collectif interne chez BNP Paribas est de développer le déclic " the Eureka moment", ce moment de bascule si difficile pour les filles et femmes où les mathématiques ou l'informatique deviennent une évidence dans le parcours professionnel. Je suis heureuse d'y contribuer.

A noter que le compte Twitter @Digital_Ladies a été identifié comme le 7ème compte le plus influent de Vivatech; ce qui montre le réel engagement attendu et porté par les participants de Vivatech.

 

Sketchnote réalisé par Céline Pernot-Burlet @cibi1974

Sketchnote réalisé par Céline Pernot-Burlet @cibi1974

2️⃣  Caroline Ramade, activiste engagée de l'entrepreneuriat et de l'intrapreneuriat au féminin, a créé sa startup 50inTech pour agir, avec l'annonce à Vivatech du lancement d'une plateforme "LinkedIn de la Tech pour recruter plus de femmes " permettant de connecter entreprises et étudiantes. Sa démarche est soutenue par Axa, l’école 42, Engie, Beezen, StartHER, Société Générale ...

Une initiative à suivre grâce à la belle énergie de Caroline Ramade, membre également de l'association des Digital Ladies & Allies, comme Yaël Jacquey Dehaese, intrapreneure de la Société Générale et entrepreneur de la startup I4Girls qui développent des ateliers de code pour les petites filles sur le lieu des entreprises.

Les bonnes volontés s'entraident et se connectent pour augmenter l'impact des différentes actions !

3️⃣  Chiarra Corazza, CEO du Women's Forum, est intervenue sur différents stands de Vivatech pour présenter les actions en cours dans les groupes de travail en partenariat avec plusieurs entreprises; en particulier celui concernant les STEM (science, technology, engineering, and mathematics). Trois niveaux d'actions pour trois tranches d'âge : 

• 5-18 ans : sensibiliser et rassurer les parents sur le choix des études scientifiques pour les jeunes files,  
• 18-26 ans : accompagner les étudiantes dans le choix de leur carrière scientifique,
• plus de 26 ans : encourager les femmes dans la Tech à rester et à évoluer dans leurs métiers. 

4️⃣  Une conférence très remarquée sur le stand du Groupe La Poste organisée avec La Tribune : la 2e Rencontres des Femmes du Numérique, en présence de Bruno Lemaire, ministre de l'Economie et des Finances.

Plusieurs personnalités sont venues partager leur engagement sur la diversité du numérique. Avec un objectif concret à Vivatech l'année prochaine : Natalie Collin, Directrice générale adjointe du Groupe La Poste en charge du numérique et de la communication, souhaite encore plus de startuppeuses sur le stand du Groupe la Poste  (avec déjà un beau pourcentage de 40% pour cette édition 2019).  

5️⃣ Plusieurs ministres ont affirmé  leur engagement au développement de la mixité dans le monde de la Tech, comme Bruno Lemaire (Economie et des Finances), Marlène Schiappa (Egalité femmes-hommes et lutte contre les discriminations) et Cedric O (Numérique), en insistant sur l'importance des "rôles modèles" pour montrer aux jeunes filles que la Tech, c'est possible ! Un résultat concret est le soutien à une série de portraits vidéo #LesVisagesDeLaTech où les femmes sont bien représentées.
 

 

6️⃣ Le media Chut! des chuchoteuses, le magazine à l'écoute du numérique, créé par Aurore Bisichia et Sophie Comtea réalisé plusieurs interviews #WomenInTech pendant Vivatech; à découvrir ainsi que les portraits et dossiers sur le site Web qui scrutent notre vie numérique.

1er épisode avec Imene Maharzi, fondatrice de Ownyourcash.

7️⃣ 33 entreprises ont signé un manifeste «pour la reconversion des femmes dans les métiers du numérique» lancé par le Syntec Numérique et Social Builder, une start-up qui valorise la mixité dans la tech et l'entrepreneuriat. Les sociétés signataires du texte se sont engagées à mettre en oeuvre au moins 3 des 6 objectifs proposés, comme recruter des profils de tous âges, former leurs salariés à l'égalité femmes-hommes ou élargir leurs critères d'embauche pour attirer des profils plus variés.

Vous l'avez compris, #WomenInTech était une thématique majeure avec quelques 25 associations et plusieurs dispositifs proposés : « Female Founder Challenge » pour connecter investisseurs et dirigeantes de startup, remise d'un« EU Prize for Women Innovators », espace « Equality Lounge » de Salesforce pour accueillir sessions de mentoring, coaching et networking et des sessions de code pour les enfants le samedi.

70 étudiantes ont été invitées pour une visite exclusive du salon Viva Technology, accompagnées par 30 marraines "Elles Bougent".

Sans oublier la "Women In Tech Challenge Award Ceremony", précédant Vivatech le 15 mai, organisée par la fondatrice Ayumi Moore Aki de Women In Tech.

Presque toutes les marques ont animé des pitchs, des rencontres, des challenges avec la préoccupation d'une forte représentativité des startuppeuses sur les stands  : BNP Paribas, Société Générale, Cap Gemini, Orange, SAP, Microsoft, IBM, SNCF, La Poste, EDF, Engie ...

 

L'évolution de la représentativité des speakers femmes également est incroyable en 2 ans à Vivatech. Que de chemin parcouru grâce à l'association #JamaisSansElles qui milite sans relâche pour une action forte et visible : la parité dans les tables rondes. Et cela fonctionne !

 

Une pionnière de la mixité Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale créée en 2013, était également présente à Vivatech en préparation de la 1ère Journée de la Femme Digitale à Dakar le 13 Juin prochain.

 

Saluons également le courage et la ténacité d'Anthony Babkine qui se bat au quotidien pour plus de diversité dans le numérique avec l'association DiversiDays.

 

Sans oublier les formations dédiées aux femmes mises en place par Simplon qui enrichit son programme de formations numériques et inclusives (avec des ateliers Kids pour les enfants). Une des pionnières des ateliers de code pour les enfants est Claude Terosier avec Magic Makers, également présente à Vivatech.

 

Difficile d'être exhaustif donc pour relayer toutes les actions #WomenInTech de Vivatech. Voici encore un petit aperçu en tweets.

Un grand merci à tous en tout cas pour cette belle énergie et ce mouvement #WomenInTech qui prend de l'ampleur !

La vie digitale est formidable ! #TousConnectés

Tag(s) : #Changeons le monde !, #Pêle-mêle du mois