La presse féminine : acteur clé de la révolution numérique ?

On va parler Femme et Digital, Journée de la Femme Digitale oblige. Elle arrive bientôt pour un troisième opus le 13 Mars prochain. Qu'est-ce qui a vraiment changé en un an ?

L'article Parlons RH fin 2014 interpelle : "Etre femme dans le numérique : norme ou exploit ?" avec ce constat "65% des femmes fréquentent les réseaux sociaux jusqu’à 21 h par semaine, 64% des 500 millions d’utilisateurs de Twitter sont des femmes, et 4 cadres sur 10 dans le secteur numérique sont des femmes contre 2 sur 10 tous secteurs confondus".

1- La place accordée au digital ?

Les femmes s'approprient l'univers digital. Et pourtant, assises dans le canapé en feuilletant la presse féminine, l'absence saute aux yeux. OUI, on trouve des articles sur des apps pratiques, des selfies, des bloggeuses de mode ou les championnes du Web. Quelques dossiers sur "nos ados et le smartphone" ou "l'enjeu du Big Data et de la protection privée". Mais l'importance accordée au digital ne nous semble pas suffisante à l'heure de la révolution numérique (ce n'est pas un hasard si le terme REVOLUTION est utilisé par tous les experts !).

 

2- Et pourtant, l'attente est là !

A notre modeste échelle Mère et Fille 2.0, nous vivons au quotidien la transformation numérique et percevons la demande, IMMENSE.  Nous sommes maintenant souvent sollicitées par nos amis, famille, collègues pour rassurer et transmettre les bases de la culture digitale. Grâce aux nouvelles technologies, la créativité, la connaissance, la santé, la co-création sont à portée de clic mais on ne sait pas comment commencer. Et les amies de Mère 2.0, néophytes sur le sujet, ont décidé de s'abonner à un magazine qui vulgarise les nouvelles technologies : 

- elles se passionnent pour l'imprimante 3D, les bracelets connectés, les smart city car elles comprennent les impacts concrets sur le quotidien et le futur de la société,

- la construction de l'identité numérique est également un enjeu majeur pour la visibilité personnelle, avec à la clé des opportunités d'emplois et de projets,

- le digital est un ciment entre les générations. Nos ados adorent quand on s'intéresse à leur univers et sont prêts à aider parents et grands-parents. Enfin un sujet solidaire aux repas au lieu d'en faire un sujet de discorde (vécu de Mère et Fille 2.0 !),

- et on peut aimer la mode et les nouvelles technologies (le bracelet connecté, la robe 3D ...)  

Fashion ET connectée - Mère et Fille 2.0

Fashion ET connectée - Mère et Fille 2.0

3- Et si ...

Rêvons un peu. Le digital est un enjeu majeur de société. La presse est notre compagnon quotidien, qui nous accompagne dans les défis d'aujourd'hui et de demain. Pourquoi ne pas intégrer des dossiers de fond systématiquement et des rubriques régulièresqui permettent vraiment aux femmes de s'approprier la culture numérique ? et même au delà des femmes car nous sommes tous concernés !

- en dédramatisant et en rassurant,

- en donnant des clés pratiques (quelle photo pour mon profil professionnel, comment gagner en visibilité ..),

- en partageant des expériences et des témoignages (comment j'ai utilisé les réseaux sociaux pour trouver un job ...),

- en associant digital et culture (exposition sur des réalisations 3D dont des robes de créateurs ...),

- en valorisant largement les initiatives de toutes les femmes ambassadeurs du digital. Les championnes (pas seulement une interview mais une rubrique dédiée à leur savoir-faire, conseils, expériences ...) et aussi les ambassadrices de l'ombre qui s'engagent pour transmettre la culture digitale, jour après jour, dans des digital lunchs, afterwork, reverse mentoring, animation de communautés, associations ...

et en devenant ainsi un acteur clé de la transformation numérique ?

Qu'en pensez-vous ? Demande futile, farfelue ou intéressante ? Votre avis compte !

Lien vers le site de la Journée de la Femme Digitale 2015. On y sera !

Lien vers l'article Mère et Fille 2.0 sur la Journée de la Femme Digitale 2014

La vie digitale est formidable !

Tag(s) : #Notre vie digitale