Mère et fille 2.0 - Internet : OUI au meilleur, NON au pire.

Publié le 12 Février 2014

Mère et fille 2.0 - Internet : OUI au meilleur, NON au pire.

La fille 2.0

Maman, est-ce que tu maîtrises bien les risques d'Internet et le paramétrage des réseaux sociaux ? Parce que "se faire troller, pirater, embrouiller", c'est vite arrivé !

On a toujours l'impression que ces situations n'arrivent qu'aux autres; mais je les ai vécues dans la vraie vie :

  • une soirée sur Facebook sans restriction aux "amis"; et 100 personnes attaquent la clôture et le jardin d'une maison sauvés in extremis par la police,
  • ton compte Facebook piraté et utilisé par quelqu'un d'autre,
  • les photos glamour de copines, publiées par les ex,

et les centaines d'"embrouilles" suite à des malentendus en tous genres du fait de la communication au vu et au sus de chacun qui rajoute le petit piment qui va bien.

La mère 2.0

Et bien, de mon côté, mon compte Twitter a été piraté au bout d'un mois. J'ai cliqué sur un lien qui a pris la main sur mon compte et envoyé en mon nom ce lien vérolé à tous mes abonnés. L'objectif du piratage : récupérer le mot de passe pour attaquer mes autres comptes, éventuellement celui de ma banque, au cas où j'aurais le même mot de passe d'accès.

Mais ta question montre que tu es très mature et avertie sur le sujet. Je comprends mieux le résultat de l'étude surprenante comme quoi les jeunes se méfient des nouvelles technologies (site L'ADN) "Les femmes de plus de 45 ans au contraire ont une grande tendance à dire que la technologie nous rend plus humains, et nous permet d'approfondir nos relations"; ce qui est mon cas. Je suis une éponge de l'inconscient collectif!

"Troller", pirater, embrouiller ... Internet, ça peut faire mal ...

"Troller", pirater, embrouiller ... Internet, ça peut faire mal ...

La fille 2.0 

Parce que pour nous, la communication interactive est complètement normale. Alors que pour toi, c'est nouveau et extraordinaire. Les réseaux sociaux ont beaucoup plus d'impacts dans la vie des jeunes : 1 ado sur 3 est harcelé en ligne et des photos perso peuvent nous nuire à l'embauche.

Les cas de suicide suite à des dérives d'Internet sont dramatiques et terrifiants. Sans lâcher nos modes de communication, on se méfie maintenant et on maîtrise de mieux en mieux les outils, même si les règles changent souvent. Il faut être vigilant en permanence.

Voici quelques précautions que j'aimerais partager :

1- Les failles ou difficultés viennent d'abord de nous : bien gérer les paramètres des réseaux sociaux pour ne pas mettre notre contenu public, mais restreint à nos "amis".

2- Eviter de se prendre en photo à chaque minute de notre vie et de les publier en rafales sur les réseaux sociaux : bien penser que notre futur employeur peut éventuellement les voir. Un bon réflexe : se "googliser" : c'est à dire taper son nom dans le moteur de recherche et vérifier les photos trouvées facilement par le moteur de recherche.

 La mère 2.0

Pour moi, il faut veiller :

1-  à son mot de passe, ou plutôt ses mots de passe : qu'ils soient bien différents pour chaque application et suffisamment compliqués. Il faut 10 minutes pour pirater un mot de passe de 6 chiffres et 463 ans pour un mot de passe de 8 caractères avec mélange minuscules / majuscules / chiffres / symboles.

2-  à son contenu : on a tous en tête des tweets qui ont provoqué des situations difficiles pour leurs auteurs. Ne pas donner des informations confidentielles, privées, ou embarrassantes qui pourraient nuire à vos proches ou à votre entreprise.

3- aux paramètres de géolocalisation pour éviter d'être suivi à la trace. Voici une vidéo publiée dans Quozzy qui montre qu'il est facile de connaître la vie de parfaits inconnus en regardant les informations publiées sur leurs profils.

Attention aux croisement des informations personnelles et de la géolocalisation !

Si vous voulez plus de recommandations, n'hésitez pas à lire ce dossier complet : Comment faire pour surfer sur le Net en toute sécurité ?

Le troll(*) ne passera pas par nous !

#DigitalTrueLife #TousNumériques

(*)Troll : "personne, participant à un espace de discussion (de type forum), qui cherche à détourner insidieusement le sujet d'une discussion pour générer des conflits en incitant à la polémique et en provoquant les autres participants" (site tutoriaux-excalibur.com)

"Se faire troller" par extension signifie ici: "se faire embêter, pirater, ..."

Rédigé par Mère et fille 2.0

Publié dans #Risques - Addiction - Sécurité

Commenter cet article