Mère et fille 2.0 - Pêle-mêle #nov13

Nos coups de cœur :

1- La Tour 13 2- Serge Le Lama, nouvelle star ! 3- Quand Facebook sert à prévenir une rupture.

#1 - La tour 13

Parce que le street-art fait partie du monde des jeunes, que c'est un des sujets qui génèrent des milliers de photos que l'on va retrouver sur le Web, l'opération tour 13 ne pouvait pas passer inaperçue. Il s'agit d'une tour à Montparnasse dans le 13 ème arrondissement de Paris, entièrement recouverte d'oeuvres street-art d'artistes reconnus, et vouée à démolition. Car le street-art a pour principe d'être éphémère. 1 mois pour la visiter et 7 heures de queue. Dommage, on aurait bien voulu y être ! Il reste les articles et les photos sur Internet ...

#2 - Serge Le Lama nouvelle star !

J'aurais pu vous parler du buzz sur les réseaux sociaux du match France-Ukraine. Mais, je préfère revenir sur un évènement moins attendu : Serge Le Lama.

Week-end de Toussaint : c'est le moment de sortir la citrouille, le costume de Dracula.

Cinq jeunes ont préféré "emprunter" un lama pour une escapade en tramway à Bordeaux. Quelques photos de l'équipée sur Twitter ont rapidement suscité des milliers de réactions sur les réseaux sociaux, autour du bien-nommé "Serge Le Lama". Vous imaginez la suite : interview de Serge Lama le chanteur, des centaines de mèmes sur le Net et un filon exploité par les marques. Serge Le Lama est devenu une star. Vous ne pouvez plus lui échapper ! Evidemment, Serge Le Lama a son profil sur les réseaux sociaux. Quelques tweets rigolos :

#3 - Quand Facebook sert à prévenir une rupture !

Vous connaissez la série télé Person of Interest qui permet de prédire, grâce aux données collectées, qui va être tué dans les heures à venir ? Voici un extrait du générique "On vous surveille. Le gouvernement possède un dispositif secret, une machine. Elle vous espionne jours et nuits, sans relâche. Je le sais, parce que c’est moi qui l'ai créée. Je l’avais conçue pour prévenir des actes de terrorisme, mais la machine voit tout, tous les crimes impliquant des citoyens ordinaires, tels que vous. Des crimes dont le gouvernement se désintéresse. Alors, j’ai décidé d'agir à sa place (…)"

Science fiction ? Pas tant que cela. Chaque clic, chaque like alimente des bases de données de plus en plus gigantesques qui exploitent vos traces numériques pour mieux vous cerner. C'est l'ère de Big Brother. Finalement, je ne suis pas tellement surprise de l'article de RSN. On peut prédire une rupture amoureuse, grâce à l’analyse de la quantité d’amis mutuels que partagent deux personnes sur Facebook.

Mais où va le monde ?? Cette anedocte sur Facebook montre que nous devons être vigilants sur les données que nous laissons. Il est illusoire de ne laisser aucune trace, mais nous pouvons éviter d'alimenter les réseaux sociaux de données trop personnelles.

 

Tag(s) : #Pêle-mêle du mois